En application de l'article 22 de la loi du 10 juillet 1965, tout copropriétaire peut déléguer son droit de vote à l'assemblée générale des copropriétaires.

La faculté de subdélégation du mandataire au profit d'un autre co-propriétaire est licite.