Sauf convention contraire, le mandat est gratuit.

Le mandataire, lorsqu'il ne prétend pas ou ne démontre qu’une rémunération avait été convenue, ni qu’il avait fait des avances ou des frais pour l’exécution de sa mission, ne saurait prétendre à paiement du mandataire.