En application de l’article 1076, alinéa 2, du code de procédure civile, l’époux qui a formé une demande en séparation de corps ne peut lui substituer une demande en divorce.