Si le service de saisie semi-automatique d'une requête de recherche sur le moteur Google est issu d'une base de données précisément constituée pour ce faire, il n'en résulte cependant pas que ses résultats correspondent à l'énonciation d'une pensée.

Aussi, et dès lors que ladite fonctionnalité est le fruit d'un processus purement automatique dans son fonctionnement et aléatoire dans ses résultats, il en résulte que l'affichage des "mots clés" qui en résulte est exclusif de toute volonté de l'exploitant du moteur de recherche d'émettre les propos en cause ou de leur conférer une signification autonome au-delà de leur simple juxtaposition et de leur seule fonction d'aide à la recherche.