A compter du 15 juin 2007, toute personne qui se présente à l'entrée où à la sortie de l'Union européenne en possession de 10 000 € ou davantage en espèces (ou d'une somme équivalente dans d'autres devises ou en valeurs facilement convertibles, telles que des chèques non barrés) est tenue de faire une déclaration auprès des autorités douanières.

Les autorités douanières sont désormais, d'une part, autorisées à contrôler les personnes et leurs bagages et à retenir les capitaux non déclarés, et, d'autre part, tenues d'engager des poursuites contre quiconque n'aura pas satisfait à l'obligation de déclaration.