Aux visas des articles 31 et 32 du Code de procédure civile, il est rappelé que "l'action introduite contre un seul indivisaire est recevable, la décision rendue sur celle-ci étant inopposable aux autres indivisaires à défaut de mise en cause de ceux-ci".