Suite à un audit que "40 millions d'automobilistes" prétend avoir réalisé auprès des mairies, le site a dressé la liste des communes, sous réserve de la bonne communication des arrêtés en vigueur par les communes concernées, dont les arrêtés municipaux relatifs au stationnement payant, selon sa commission juridique et selon l'interprétation des textes officiels et de la jurisprudence, ne seraient pas suffisamment motivés.

Les 12 villes ainsi "sélectionnées" sont :

  • Arcachon,
  • Auxerre,
  • Boulogne sur mer,
  • Calais,
  • Chartres,
  • La Baule,
  • La Ciotat,
  • Montluçon,
  • Reims,
  • Rueil Malmaison,
  • Sens,
  • Vienne.