Dans un communiqué du 20 septembre 2010, l'association "40 millions d'automobilistes" indique qu'elle "vient de faire reconnaître l’illégalité des PV dressés en cas de stationnement non payé, lorsque l’arrêté municipal n’est pas motivé en fait comme en droit".

Voir aussi l'article de l'hebdomadaire Le Point.