A la suite du Comité interministériel sur la sécurité routière du mercredi 8 novembre 2006, le système du permis à points est profondément modifié.

Ainsi, les jeunes conducteurs, qui n'ont que 6 points, acquerront automatiquement 2 points par an sur trois ans au lieu de 6 au terme de la troisième année.

Les conducteurs dont le permis est amputé d'un point en seront informés par lettre simple.

Si l'infraction aboutit à un solde nul du permis, son titulaire en sera informé par le Ministère de l'Intérieur par courrier recommandé.

A partir de juillet 2007, tous les conducteurs auront accès à leur capital de points par le biais d'un site internet gratuit.