Un modèle, qui par contrat consent librement à la reproduction des clichés de son image précisément identifiés, et donne son autorisation pour l'exploitation de celle-ci, n'est pas fondée à poursuivre la nullité du contrat, l'exploitation de son image ne pouvant être considérée comme illimitée.