Ce décret du 25 mai 2010 relatif aux sanctions prévues pour la vente et l'offre de produits du tabac pose supprime la possibilité de vendre du tabac aux mineurs de plus de 16 ans.

L'intercition porte désormais sur tout mineur, quel que soit son âge.

Sur le plan des sanctions, le nouvel article R. 3512-3 du Code de la santé publique prévoit que "le fait de vendre ou d'offrir gratuitement, dans les débits de tabac, dans tous commerces ou lieux publics, des produits du tabac à un mineur est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe, sauf si le contrevenant prouve avoir été induit en erreur sur l'âge du mineur". A cet égard, il est prévu que "la personne chargée de vendre des produits du tabac peut exiger que les intéressés établissent la preuve de leur majorité, par la production d'une pièce d'identité ou de tout autre document officiel muni d'une photographie".