Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a condamné la société Bloobox.net, exploitante de fuzz.fr, site alimenté par les internautes eux-mêmes, pour atteinte à la vie privé de l'acteur Olivier Martinez.

Début mars 2008, ce dernier avait assigné en justice une vingtaine de sites, dont fuzz.fr, qui indiquaient qu'il était de nouveau en couple avec la chanteuse australienne Kylie Minogue.

Ces mises en cause ont grandement ému la blogosphère française, en ce qu'elles concernent des sites de type "digg-like", c'est-à-dire des pages sur lesquelles les internautes votent pour des liens proposés par d'autres et où seuls les liens qui remportent le plus de votes sont propulsés à la une du site.

Or, le juge des référés a estimé qu'en renvoyant au site celebrites-stars.blogspot.com, qui publiait un article sur M. Martinez, "fuzz .fr avait opéré un choix éditorial"et que "l'acte de publication doit être compris non pas comme un simple acte matériel, mais comme la volonté de mettre le public en contact avec des messages de son choix", de sorte que fuzz .fr "doit donc être considéré comme un éditeur de service de communication au public en ligne", et, en conséquence, responsable du contenu qu'il publie.

C'est dans ces conditions qu'Eric Dupin, webmaster de fuzz.fr, a été condamné à verser 1.000 euros de dommages et intérêts à Olivier Martinez, ainsi que 1.500 euros de frais de justice.

Eric Dupin a décidé de fermer son site fuzz.fr, considérant que la vérification de tous les liens proposés par les internautes sur son site s'avère impossible.

Côté demandeur, l'avocat de l'acteur français a fait savoir dans un communiqué que son client démentait l'annonce d'un prochain mariage avec la chanteuse australienne Kylie Minogue, Olivier Martinez n'ayant "aucun projet de mariage actuellement".